POURQUOI UN RÉSEAU DE CHALEUR URBAIN?

Dans le cadre du Pôle d’Excellence Rurale, il avait été décidé, en décembre 2006 de développer la filière bois sur le Pays de Châteaubriant. Dans le même temps, la Ville de Châteaubriant et Habitat 44 ayant projeté conjointement de réhabiliter le secteur de la Ville-aux-Roses, il était apparu opportun de réfléchir à la création d’une chaudière-bois dans ce quartier de la cité.
 
Après examen du projet par des sociétés d’études spécialisées, la chaudière-bois et le futur Réseau de Chaleur Urbain sont devenus réalité, la société Cofely (filiale de GDF - Suez) ayant été désignée comme concessionnaire en novembre 2009.
 

Ce futur réseau, géré par Cofely mais sous contrôle de la mairie, sera en fonctionnement à l’automne 2011.
 
QU’EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN ?
 
Le chauffage urbain, c’est tout simplement un chauffage central, mais à l’échelle d’une ville. Il permet de chauffer des bâtiments, mais également de produire de l’eau chaude.
 
 AVEC QUOI ÇA MARCHE ?
 
Afin de produire de la chaleur, la chaudière bois utilise deux matières premières :
- le bois déchiqueté à 82 % (3500 tonnes / an)
- le gaz naturel à 18%
 
Pour faire fonctionner la chaudière, Cofely s’approvisionnera en bois provenant (dans le respect des exigences de l’Ademe) à 50% de sites de recyclage pour les palettes, de centres de tri, de déchets et résidus de scierie et aussi à 50% de bois de forêts et haies bocagères.
 
QUELS BATIMENTS SERONT RACCORDÉS?
 
Dans un premier temps, 13 bâtiments seront raccordés au chaleur de chaleur, dont :
- le parc de 500 logements HLM appartenant à Habitat 44 dans le quartier de la Ville aux Roses (5 bâtiments)
- le groupe scolaire Claude Monet (2 bâtiments)
- le gymnase Ville-aux-Roses
- la halte-garderie intercommunale
- la Halle de Béré
- le Centre Municipal des Sports
- la piscine Espace-Dauphins
- les serres municipales
 

 LES AVANTAGES DU CHAUFFAGE URBAIN
 
Un chauffage économique : Ce réseau de chaleur permettra de réaliser d’importantes économies financières. Selon les bâtiments raccordés, la facture énergétique devrait baisser de 7 à 40%.
 
Une solution écologique :Le réseau contribuera également à préserver l’environnement, en permettant une réduction significative des émissions de CO2 dans l’atmosphère.
 
Un réseau extensible : Cofely, dont le contrat court sur 20 ans, envisage à l’avenir d’élargir le réseau en y raccordant de nouveaux bâtiments.
 

QUI S’EN OCCUPE ET QUI EN BÉNÉFICIE ?
 
La Ville de Châteaubriant a décidé de confier la réalisation et la gestion de la chaufferie bois à un concessionnaire, Cofely, qui assume l’investissement et l’exploitation du service. La société Cofely a donc pour mission de distribuer et de vendre la chaleur aux abonnés, qui acheminent et refacturent ensuite la chaleur aux usagers.
 
 

Fermer